Sertissage des boîtes métalliques

En 1802, Nicolas Appert a créé la première fabrique de conserves au monde. Il fabriquait les conserves de viandes, poissons, fruits et légumes. Il avait utilisé comme récipients les bocaux en verre.

En 1810, on a inventé la boîte métallique en fer-blanc pour la conservation des aliments. Ces boîtes avaient une forme cylindrique et constituées de trois pièces en fer-blanc soudées à la main : un corps cylindrique, un anneau au sommet et une base (Figure 1). Le remplissage s’effectuait par une ouverture au centre de l’anneau. Ensuite, un petit disque perforé d’un minuscule orifice  était soudé par dessus cette ouverture. Après avoir chassé l’air de la boîte grâce à un préchauffage, la boîte était scellée définitivement en soudant à l’étain l’orifice. Ensuite elle était appertisée puis étiqueté par une étiquette en papier. En 1822, l’étiquette papier a été remplacée par une mince feuille de cuivre, estampillée au nom de la conserve.

Boîtes à trou et bouchon (Boîtes à rétreint)

En 1894, on a commencé à commercialiser la boîte de sardine à ouverture à décollage pour la première fois (Figure 2). L’arrivé de ce nouveau née a provoqué la disparition progressive de la boîte à rétreint de 1810.

Boîtes de sardine à ouverture à décollage

En 1966, le premier système d'ouverture facile a vu le jour. Il sera suivi par d'autres systèmes pour faciliter l'utilisation des boîtes. Les progrès de ces dernières années se sont concentrés autour de l'ouverture facilitée des boîtes de conserve et des matériaux utilisés, comme l'aluminium et l'acier, pour les rendre à la fois minces, légères et résistantes.

Bobliographie

  • Agence canadienne d’inspection des aliments ; 1989 ; Défauts de boîtes métalliques – Manuel de caractérisation et classification.
  • CARNAUD S.A. ; Manuel de sertissage.
  • Gavin, Austin, Lisa M. Weddig ; 1995 ; CANNED FOODS - Principles of Thermal Process Control, Acidification and Container Closure Evaluation ; The Food Processors Institute ; 6e édition.
  • PECHINEY S.A. ; Le sertissage de l’aluminium.
  • Yves PELLETIER ; 10 juin 2000 ; Revêtements intérieurs pour emballages métalliques ; Techniques de l’ingénieur - Référence F1310.

Plan du document

Dans ce document nous allons passer en revu les différents types de boîtes métalliques qui existent à nos jours, la technologie de leur fabrication ainsi que les différents défauts de serti et comment les mettre en évidence. Ainsi, le plan de ce document est le suivant :

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Use the special tag [adsense:format:slot] or [adsense:format:[group]:[channel][:slot]] or [adsense:block:location] to display Google AdSense ads.